Communiqués de presse / Prises de position

Je regrette la démission de Nicolas HULOT, que nous pouvons collectivement remercier pour son travail et son engagement durant ces 15 mois. Le bilan de cette période très courte au vu des enjeux que représente la transition écologique, est à mettre à son crédit. L'histoire retiendra son action comme celle d'une majorité qui reste déterminée à poursuivre le travail engagé, avec la passion et la responsabilité qui sont celles de Nicolas HULOT.

 

Ce bilan de 15 mois, quel est-il ?

- Le plan climat, pour rendre irréversible et accélérer la mise en oeuvre de l'accord de Paris.

- L'interdiction de l'exploration des hydrocarbures.

- Le Grand plan d'investissement: 20 milliards d'euros pour la transition écologique.

- La fermeture des centrales à charbon et de Fessenheim dans les 4 ans.

- L'abandon du projet de Notre Dame des Landes, avec 1000 ha préservés de l'artificialisation des sols et rendus à leur vocation agricole.

- Suite aux États Généraux de l'Alimentation: 50% d'aliments bios ou locaux dans les cantines, lutte contre le gaspillage alimentaire, extension du délit de maltraitance animale.

- Le plan ambition bio pour atteindre 15% de surface agricole en agriculture biologique en 2022 (contre 6% aujourd'hui).

- Sortie du Glyphosate en 3 ans et interdiction des néonicotinoides (pesticides "tueurs d'abeilles")

- Feuille de route pour l'économie circulaire, pour réduire de moitié les déchets mis en décharge et tendre vers 100% de plastique recyclé d'ici 2025.

- Mobilisation pour lutter contre la pollution de l'air.

- Plan biodiversité, avec 600 Millions d'euros sur 4 ans et 90 mesures (parmi lesquelles: interdiction de 12 produits plastiques à usage unique, objectif de "zéro artificialisation nette des sols", 150 Millions d'euros pour rémunérer les agriculteurs pour la mise en place d'actions de protection de la biodiversité).

- Le plan solaire: mobilisation de tous les acteurs pour développer le photovoltaïque et le solaire thermique en France.

 

Ce bilan en quinze mois et avec Nicolas HULOT, est le meilleur bilan écologique depuis de nombreuses années sur une même période. C'est forte et fière de celui-ci que la majorité est déterminée à poursuivre son action. L'urgence de la situation est connue de tous, et se heurte à un temps d'action nécéssaire pour que celle-ci soit efficace et irréversible. Le combat pour l'environnement doit être quotidien et ne pourra se gagner que sur le long terme. Il continue !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.