Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

À ÉTRELLES AVEC DES MAIRES ÉLUES DE LA CIRCONSCRIPTION.

En circonscription

À Etrelles ce jeudi 30 juillet 2020. J’ai souhaité réunir les 18 maires élues ou réélues de la circonscription qui compte 71 communes. Si nous sommes encore loin des 50% représentatifs, sachons constater que la parité avance, doucement mais sûrement.

Ce moment d'échanges avait pour objectif d’aborder l’engagement des femmes dans la vie de la cité, en politique mais pas seulement. Encore aujourd’hui, les femmes ont tendance à s'auto-censurer ou à mûrir leur réflexion avant d'envisager leur candidature. Les différents témoignages de cette soirée tendent à confirmer que le premier engagement tient davantage du recours (poussée par d’autres), que d’une volonté de se positionner. Chacune d’entres-elles à pu le constater, notamment lors de constitution de listes dans le cadre d’élections.

Pour que la parité progresse, il nous faut la soutenir, et ce, à tous les échelons.

  • Au niveau national : la loi - hélas nécessaire - aura permis de faire avancer grandement les choses.
  • À l’échelle locale : des initiatives concrètes sont prises comme la volonté de la présidente de Vitré-communauté, d’imposer la parité dans la Vice-présidence.

Au delà de ces décisions, c’est aussi la preuve par l'exemple, la formation et une certaine solidarité et entraide qui permettront aux femmes d'inscrire cet engagement sur la durée, notamment à l’échelle des territoires.

Cette parité, elle se juge également par les postes occupés. Il n’est plus rare de voir des femmes aux responsabilités sur des sujets comme les finances, le développement économique, l'urbanisme ou le sport ; sujets souvent réservés aux hommes dans le passé. Ce progrès résulte de l’expérience que les premières femmes engagées ont su acquérir et transmettre. Cette notion de formation est indispensable à l’engagement des femmes dont le besoin de maitriser les sujets est prépondérant dans leur décision.

Particulièrement attentive à l'engagement de la jeunesse, je suis persuadée que la place des femmes dans la cité doit être favorisée dès le plus jeune âge. Les jeunes filles sont nombreuses dans les conseils municipaux des enfants, mis en place dans des communes. Il nous faut œuvrer à ce que cette volonté de s’engager puisse s’exprimer par la suite.

Nous avons échangé sur les motivations, sur les freins à l'engagement comme la difficile conciliation entre vie d'élue et vie familiale. Au delà de ces discussions, cette réunion aura permis de voir naître un réseau. Merci à ces 10 maires d'avoir répondu à mon invitation en plein coeur de l'été :

  • Elisabeth CARRÉ – Maire de Availles-sur-Seiche
  • Nathalie CLOUET – Maire de Bais
  • Anne RENAULT – Maire de Boistrudan
  • Fabienne BELLOIR – Maire de Champeaux
  • Élisabeth GUIHENEUX – Maire de la-Guerche-de-Bretagne
  • Danielle RESONET – Maire de Landavran
  • Thérèse MOUSSU – Maire de Marpiré
  • Marielle MURET-BAUDOIN – Maire de Noyal-sir-Vilaine
  • Morgane MADIOT – Maire de Saint-Armel
  • Marie-Christine MORICE – Maire de Etrelles, engagée de longue date et actrice sur le territoire pour l’engagement des femmes. Je la remercie particulièrement pour son accueil.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.