Aucun élément dans la barre supérieure

Christine Le Nabour-Cloarec
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

Aucun élément dans la barre supérieure

AU COLLEGE ST-JOSEPH DE LA GUERCHE-DE-BRETAGNE POUR LE FILM "CONNUES ET RECONNUES".

29 Nov 2021 Christine Cloarec En circonscription

Au collège Saint-Joseph de La Guerche-de-Bretagne ce lundi 29 novembre 2021 pour la présentation du film "Connues et reconnues", fruit d'une réflexion sur la place de la femme dans la société, pour lequel les élèves m'avaient interviewée en décembre 2019. Ce film, ainsi qu'une exposition "Ni vues ni connues" qu'ils m'ont également présentée, émanent du projet Marie Curie, initié par l’établissement et regroupant une vingtaine d’élèves. Un dispositif original et particulièrement innovant, piloté par Anne-Lise Vacherot, professeure de lettres, accompagnée de Nathalie Boutin, documentaliste.

Un projet qui réunit des élèves volontaires qui ont de très bons résultats scolaires, souhaitant aller plus loin dans leur apprentissage. Il est présenté chaque fin d’année à tous les élèves de 5èmes ; Ceux qui sont intéressés adressent une lettre de motivation puis sont reçus en entretien. 3 critères sont jugés indispensables pour être recrutés :

  • avoir d’excellents résultats scolaires,
  • aucun problème de discipline 
  • une envie d’apprendre

Je salue les objectifs de ce projet, cités par Mme Vacherot : nourrir la curiosité, leur apprendre à se cultiver et toujours rechercher la vérité scientifique.

Je les avais reçus à ma permanence afin de leur donner mon point de vue sur la place faite aux femmes, à l’Assemblée nationale mais également dans la société, dans le cadre du film qu'ils ont monté et auquel ont également contribué 2 autres femmes témoins : une chirurgienne et une agricultrice.

Le documentaire a été présenté au public le mardi 9 novembre dernier – Une présentation à laquelle je n’avais pu assister en raison d’un calendrier parlementaire contraint. J’étais donc heureuse pour ne pas dire impatiente de voir le résultat en cette matinée.

Au-delà de la qualité du montage vidéo qui mérite d’être saluée, les témoignages choisis sont particulièrement pertinents et complémentaires. En tant que femme politique, je note que toutes les 3 avons cité Simone Veil comme une personnalité inspirante, preuve de l’incarnation d’un combat pour les droits des femmes qu’ils nous faut poursuivre. J'ai été très émue par la diffusion de ce documentaire qui gagnerait à être diffusé plus largement.

En amont de cette diffusion, les portraits de 11 femmes scientifiques m’ont été présentés. Toutes ont conduit des travaux ayant contribué au progrès, mais dont leurs découvertes ont été spoliées (Agnodice – Gynécologue vers 300 av. JC ; Hypathie d’Alexandrie – Philosophe vers 360-415 ; Emilie du Chatelet – Scientifique 17.06-1749 ; Nettie Stevens – Généticienne 1861-1912 ; Mileva Maric – Physicienne mathématicienne 1875-1948 ; Lise Meitner – Physicienne 1878-1968, Hedy Lamarr – Actrice, inventrice et scientifique 1914-2000 ; Katherine Johnson – Mathématicienne 1918-2020 ; Rosalind Franklin – Biologiste moléculaire 1920-1958 ; Marte Gautier – Cardiologue pédiatrique née en 1925 ; Jocelyn Bell – Astrophysicienne née en 1943). Une spoliation théorisée en 1993 par l’historienne des sciences Margaret W. Rossiter qui lui donna le nom de « L’effet Maltilda », sur lequel les élèves ont également travaillé : « Désigne le déni ou la minimisation de la contribution des femmes scientifiques et l’attribution de leurs découvertes à un collègue masculin ».

Nous nous sommes ensuite rendus dans une pièce du collège dans laquelle ils ont reconstitué un laboratoire, comme pouvait l’être celui de Marie Curie au début des années 1900. Une pièce qui illustre la passion qu’ils ont mis dans leur projet. Un projet qui leur a permis, au-delà du travail de recherches et d’apprentissage, de développer des compétences en audiovisuel, d’enrichir leur regard critique sur la société et la place faite aux femmes… En ressort un travail remarquable, sur les 3 pôles, dont ils peuvent être fiers !

Je remercie leurs professeures Mme Anne-Lise Vacherot et Mme Nathalie Boutin qui ont piloté et accompagné ce beau projet qui en appelle d’autres, ainsi qu’au principal M. Patrick Bureau pour l’avoir soutenu. Un grand merci à eux tous pour leur accueil. Une matinée riche et particulièrement          enthousiasmante !


Articles similaires

Derniers articles

À CORPS-NUDS POUR LE LANCEMENT DE "CORPS-NUDS EN TRANSITION".

SEMAINE DU 25 AVRIL AU 1ER MAI 2022.

SEMAINE DU 18 AU 24 AVRIL 2022.

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.