Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

ENTRETIEN EN VISIOCONFÉRENCE AVEC LA CCI D'ILLE-ET-VILAINE.

En circonscription

Alors qu'un 2ème confinement vient de débuter dans notre pays pour faire face à la résurgence de l'épidémie de la Covid-19, j'ai souhaité m'entretenir avec la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) d'Ille-et-Vilaine ce mercredi 4 novembre 2020. Son rôle sera majeur dans les jours et semaines à venir pour accompagner au mieux les acteurs économiques, souvent fragilisés par le 1er confinement.

J'ai ainsi pu échanger avec M. Emmanuel THAUNIER – Président de la CCI d'Ille-et-Vilaine (à droite sur la photo), et M. Benoit FRETIN - Vice-Président chargé de l'Industrie, et qui est aussi Président de la délégation des Marches de Bretagne (Fougères-Vitré) (à gauche sur la photo). Environ 10.000 commerces et restaurants ont été fermés dans notre département, avec environ 1300 entreprises sur le seul secteur de Vitré-Fougères.

Chaque structure va être contactée par la CCI, afin de l'informer des dispositifs de soutien mis en place, de lui préciser les nouvelles modalités comme le fonds de solidarité qui passe de 1500€ à 10.000€, ou encore le crédit d'impôt versé par l'Etat aux bailleurs renonçant au loyer de novembre.

Nous avons longuement échangé sur la nécessité d'un accompagnement des entreprises vers la digitalisation. C'est tout le sens de l'enveloppe débloquée par l'Etat (100M€) et de la communication autour des acteurs digitaux existants pour faciliter les démarches. Une digitalisation qui leur permettrait de proposer un certain nombre de produits, et ainsi générer du Chiffre d'affaire (CA). Rappelons que le chiffre du "Retrait commande" n'est pas comptabilisé dans le calcul du fonds de solidarité (exemple : une entreprise ayant fait un CA de 6000€ en novembre 2019 et ne faisant que 1000€ de CA en novembre 2020 via le "Retrait commande", touchera bien un fonds de solidarité de 6000€). Cette digitalisation doit faire l'objet d'une communication efficace auprès de la population. Pour cela, tous les acteurs doivent jouer leur rôle (associations de commerçants, communauté de communes, région…).

Cette visioconférence a également été l'occasion de remonter un certain nombre d'interrogations telle que l'accumulation des congés payés sur l'activité partielle, ou encore la multiplication des interlocuteurs. Des sujets sur lesquels un travail est en cours afin que ce soutien, parmi le plus fort au monde, trouve sa pleine efficacité pour traverser cette période.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.