Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

MA QUESTION À ÉLISABETH BORNE SUR "UN JEUNE UN MENTOR".

À l'Assemblée Nationale

J'ai interrogé Élisabeth BORNE - Ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, lors des Questions aux Gouvernement ce mardi 2 mars 2021.

Particulièrement engagée sur le sujet de la jeunesse, j'ai rappelé les mesures prises par la majorité et les résultats obtenus en soutien à nos jeunes, pour faire face à la crise sanitaire : près de 1,3 Million de jeunes embauchés, 500.000 jeunes ont signé un contrat d'apprentissage, 600.000 jeunes ont rejoint un parcours d'insertion...

Aux coups de com' de certaines collectivités qui proposent des mesures qui existent déjà ou qui souhaitent expérimenter le RSA jeunes, nous répondons que nous agissons et choisissons de faire de la dentelle, car il existe autant de jeunes que de situations...

Suite à l'annonce de "Un jeune Un mentor" par le président de la République ce lundi 1er mars, j'ai interrogé Élisabeth BORNE sur cette mesure, et sa contribution à favoriser l'insertion professionnelle de nos jeunes.

Ma question et la réponse de Élisabeth BORNE à lire ci-dessous ou à voir en vidéo en bas de page.

Ma question à Elisabeth BORNE :

"Merci Monsieur le Président,

Ma question s’adresse à Madame la Ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion.

Nous ne pouvons plus laisser dire que ce gouvernement et sa majorité ne font rien pour les jeunes dans ce pays. Le plan jeunes et les belles histoires qu’il nous permet d’ores et déjà de raconter en est l’incarnation. Il est de notre responsabilité à tous de faire connaitre la plateforme « 1 jeune 1 solution » ici et dans nos territoires :

Vous êtes jeune, vous cherchez une formation, un stage, un emploi, vous voulez connaitre les aides existantes, vous voulez vous faire accompagner... alors ayez le réflexe : 1jeune1solution.gouv.fr

Vous êtes employeur et cherchez à embaucher, vous voulez déposer une offre d’emploi ou de stage, communiquer sur un évènement... Ayez le réflexe : 1jeune1solution.gouv.fr

Pour réduire les effets néfastes de la crise sanitaire, il fallait un engagement fort, des mesures d’urgence, rapides, efficaces et évolutives. N’en déplaise à certains qui voudraient nous voir échouer, le Plan jeunes porte ses fruits :

  • Près d’1,3 million de jeunes ont été embauchés.
  • Plus de 500 000 jeunes ont signé un contrat d’apprentissage.
  • Plus de 600 000 jeunes ont rejoint un parcours d’insertion...

Nous avons clairement réussi à amortir les effets de la crise ; 100 000 offres d’emploi sont déjà disponibles sur la plateforme.

À nos oppositions qui prônent un RSA pour tous les jeunes à partir de 18 ans, au risque de creuser les inégalités, en permettant à des jeunes de recourir à un droit dont ils n’ont pas besoin ; Au risque de stigmatiser encore davantage les jeunes en difficulté d’insertion ; Nous leur répondons que nous, nous choisissons de faire de la dentelle parce qu’il existe autant de jeunes que de situations différentes.

À certaines collectivités qui multiplient les coups de COMM pour créer un « revenu jeune actif ». Nous répondons que nous avons voté cette mesure ici sur ces bancs dans le dernier projet de loi de finances ».

Les dispositifs existent déjà ; ils n’ont pas la même forme, ni le même nom mais ont le même objectif : soutenir la jeunesse. Hier, le président de la République, en déplacement en Seine Saint Denis, a évoqué sa volonté de lancer une nouvelle mesure « 1 jeune, 1 mentor ».

Pourriez-vous nous préciser, Madame la Ministre, en quoi consiste cette nouvelle mesure ?

Et comment peut-elle contribuer à favoriser l’insertion professionnelle de nos jeunes ?

Réponse de Elisabeth BORNE :

"Merci Monsieur le président,

Mesdames et Messieurs les députés,

Madame la députée Chère Christine Cloarec.

Alors vous l’avez rappelé, le président de la République a annoncé hier le lancement d’une nouvelle mesure : « 1 jeune, 1 mentor », qui viendra dès le mois d’avril renforcer le plan : « 1 jeune, 1 solution ».

Le mentorat c’est une relation de confiance et de solidarité entre le jeune et son mentor pour transmettre des savoir-faire, des savoir-être mais surtout des savoir-devenir. Le mentorat c’est un outil important pour ouvrir à tous les jeunes le champ des possibles, faire des études, entrer dans un premier emploi ou s’engager. L’objectif d’ « 1 jeune, 1 mentor » c’est d’accompagner les jeunes dans la durée, de les aider à développer leurs réseaux, à trouver leurs projets personnels et professionnels, car malgré la crise il faut plus que jamais défendre l’égalité des chances.

Notre objectif c’est que tous les jeunes qui en ont besoin puissent accéder à un mentor. Pour concrétiser cette promesse nous pouvons tous nous mobiliser, aussi bien l’Etat et les collectivités (...) [à l’opposition de gauche qui interpelle la ministre : « Mais je comprends que ça vous dérange que ce plan fonctionne si bien ».] Donc nous pouvons tous nous mobiliser, aussi bien l’Etat, les collectivités pour sensibiliser les jeunes et soutenir les associations déjà investies sur le sujet, que les entreprises pour permettre à leurs salariés de s’engager dans le mentorat. Dès le mois d’avril il sera possible de s’inscrire facilement sur la plateforme « 1 jeune, 1 solution », soit pour bénéficier d’un mentorat, soit pour être soi-même mentor. Et pour soutenir davantage les associations qui sont investies dans le mentorat nous allons dégager 30 millions € qui s’ajouteront aux 10 millions € d’ores et déjà prévus. Donc en 2021, notre objectif c’est que 100 000 jeunes puissent bénéficier de ce mentorat avant de passer à 200 000 en 2022. Et je vous engage tous à mobiliser dans vos territoires en faveur du mentorat.

Je vous remercie".

Ma question à Madame la Ministre et sa réponse à voir en vidéo.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.