En circonscription

Réunion de rentrée avec les élus de Bretagne aux côtés du recteur Emmanuel Ethis et de son équipe ce lundi 26 août. L’occasion de faire le point sur les résultats aux examens et la rentrée et de présenter les 6 grands chantiers prioritaires :

  • L’école primaire

 

      • Des classes dédoublées en éducation prioritaire (64 écoles sont concernées dans l’académie dont 35 en Ille et Vilaine)
      • La circulaire de rentrée 2019 met l’accent sur l’acquisition des savoirs fondamentaux par tous les élèves qui reste une priorité nationale, sur l’école maternelle, école de l’épanouissement et du langage et sur la formation des enseignants.
      • L’instruction obligatoire à 3 ans (97% des enfants sont déjà scolarisés à cet âge).
      • L’alliance éducative : renforcer les liens avec les parents et développer la collaboration entre les personnels (formation commune des enseignants et des ATSEM – Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles – renforcement du rôle des ATSEM…)

 

  • L’école inclusive

 

      • Mise en place progressive des PIAL (Pôle Inclusif d’Accompagnement Localisé) afin qu’en 2020 100% des élèves soient accompagnés. Les 3 principaux objectifs du PIAL sont :

 

  • un accompagnement défini au plus près des besoins de chaque élève en situation de handicap afin de développer son autonomie et de lui permettre d’acquérir les connaissances et les compétences du socle commun 
  • plus de réactivité et plus de flexibilité dans l’organisation de l’accompagnement humain dans les établissements scolaires et les écoles 
  • une professionnalisation des accompagnants et une amélioration de leurs conditions de travail

 

      • Un vivier d’AESH a été constitué dès avril et chaque famille va recevoir un courrier personnalisé présentant l’AESH qui suivra son enfant.

 

 

  • L’éducation artistique et culturelle

 

      • Placer les arts et la culture au cœur de l’école (connaissance, pratique artistique et confrontation aux œuvres) et accompagner les collectivités territoriales qui souhaitent s’engager dans le processus de labellisation « Objectif 100% EAC ».
      • Développer le plan lecture (15 mn de lecture plaisir et silencieuse) et le plan chorale (la pratique collective de la musique est un moteur de confiance en soi, d’appréhension du regard de l’autre, de dépassement et de partage).
      • Créer à Guingamp l’Institut National de l’Education Artistique et Culturelle (outil de formation et de recherche en éducation artistique et culturelle à destination des professeurs dans les INSPE -Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education-, des artistes dans les écoles…)

 

  • La mise en œuvre de la réforme du lycée et de la rénovation du lycée professionnel

 

      • Suppression des séries dans la voie générale. Le choix des enseignements de spécialités en première montre que 39% des élèves bretons ont choisi des combinaisons uniquement scientifiques alors que 51% entraient en 1ère S l’année dernière.
      • Maintien des séries dans la voie technologique
      • Transformation de la voie professionnelle avec une seconde professionnelle unique pour 3 familles de métiers (Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique, Métiers de la relation client, Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics).

 

  • Le développement de l’accès et de la réussite dans l’enseignement supérieur

 

      • 2ème année de la mise en œuvre de la loi ORE (Orientation et Réussite des Etudiants) qui vise à améliorer l’orientation vers l’enseignement supérieur et la réussite en premier cycle. De 2018 à 2020, 12.1 millions d’euros pour les universités bretonnes destinés à la mise en œuvre de la loi (10.3 millions sur le financement de la masse salariale et 1.8 millions sur l’investissement).
      • Projet BRIO (Bretagne Réussite Information et Orientation)

 

  • C’est un projet lauréat du PIA3 « Territoires d’innovation pédagogique », dispositifs pour l’orientation vers les études supérieures.
  • Un projet partenarial sur 10 ans (5.5 M€) et complémentaire des dispositifs existants (Rennes 1 et 2, Région Bretagne, Qwant, UBO, UBS).
  • Les objectifs : outiller chaque lycéen et futur étudiant de compétences à s’orienter afin qu’il soit en mesure de faire un choix de formation éclairé, développer un outil innovant et interactif d’aide à la décision, une plateforme de mise en relation entre pairs (lycéens/étudiants) …

 

  • L’éducation à la protection de l’environnement et de la biodiversité

 

      • Une impulsion politique forte : intégration des enjeux du développement durable dans les programmes
      • Des actions concrètes dans les établissements scolaires : chaque école, collège, lycée doit mettre en œuvre un projet en faveur de l’éco-responsabilité ou la biodiversité, sensibilisation au tri des déchets et à la lutte contre le gaspillage alimentaire en lien avec les collectivités….
      • Des temps forts dans l’académie comme :

 

  • La marche verte – Semaine européenne des déchets – 18 au 22 novembre 2019 : une semaine pour relever un défi : 1 tonne de déchets ramassés. Mobilisation de tous les élèves et personnels de l’académie.
  • Le colloque académique de l’éducation au développement durable – 1er avril 2020 à St Brieuc – C’est un temps de rencontres et d’échanges pour faire connaître les 17 objectifs de développement durable et faire réussir leur mise en œuvre.

Une aire régionale marine éducative : un concept né en 2012 aux Marquises de l’imagination des enfants. Il s’agit de gérer de manière participative (enseignants et élèves) une zone maritime littorale de petite taille.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.