En circonscription

J'intervenais ce vendredi 19 octobre 2018 à l'Assemblée Générale de la CAPEB (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) d'Ille-et-Vilaine, à l'invitation de son Président Andréas MILET.

 

L'occasion de revenir sur mon engagement en faveur de l'apprentissage, mais également sur les ateliers que j'ai organisés sur la circonscription (à Brie, Châteaubourg et Vitré) autour de cette filière d'excellence, de la formation professionnelle et des propositions annoncées par le gouvernement en amont du projet de loi sur ces sujets. Ces ateliers ont réunis de nombreux acteurs de l'éducation, de l'orientation, de la formation l'accompagnement et l'emploi mais également des apprentis.

 

Cet été, le texte présenté sous le projet de loi "Pour la liberté de choisir son avenir professionnel" a été adopté à une large majorité. Avec Monsieur le Préfet Christophe MIRMAND, nous avons rappelé les avancées majeures que constitue ce texte, notamment en matière d'apprentissage.

Au-delà de ce texte, les solutions seront collectives et devront contribuer à un système plus attractif, plus accessible et plus adapté aux besoins réels des jeunes et des entreprises :

  • Ouvert jusqu'à 30 ans contre 26 ans jusqu'alors
  • Une aide unique pour les entreprises de moins de 250 salariés employant un apprenti (au lieu de 3 aides directes ou indirectes + un crédit d'impôt jusqu'alors) et une cotisation alternance unique (au lieu de 2 actuellement) dont le montant sera fixé par les partenaires sociaux
  • Un jeune + une entreprise = Un contrat + un financement
  • Tout contrat sera financé. Les "opérateurs de compétences" qui remplacent les OPCA auront à charge le financement
  • Les diplômes professionnels seront co-écrits par les partenaires sociaux afin de mieux les adapter aux besoins en compétences des entreprises
  • Le facteur déterminant de la mobilité n'a pas été oublié, avec une aide de 500€ pour tout apprenti majeur afin de passer le permis de conduire...

Autant d'exemples qui sont la traduction d'un engagement fort du gouvernement pour l'apprentissage ; un engagement qui était attendu de longue date par les professionnels et qui montre ses premiers résultats. En effet, en cette rentrée 2018, cette filière d'excellence enregistre une augmentation de 45% des orientations après la 3ème.

Il nous faut poursuivre la valorisation de la formation par apprentissage, désignée par ses résultats comme un outil de réussite dans la bataille pour l'emploi, et plus particulièrement pour notre jeunesse.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.