En circonscription

Ce vendredi 16 mars à Vitré, avait lieu la restitution de nos deux ateliers consacrés à l'Apprentissage et la Formation Professionnelle.

 

Trois axes dégagés de l'atelier de Brie le 26 février, approfondis à Châteaubourg le 9 mars, et soumis au débat hier :

Information / Formation

Le modèle économique

L'accompagnement des parcours.

 

Se donner les moyens de trouver les bonnes solutions, c'est aussi savoir regarder la situation actuelle en face.

Prenons l'exemple de l'apprentissage :

- En France, 1,3 million de jeunes ne sont ni à l'école, ni à l'université, ni en formation, ni en emploi...

- La France compte 7% d'apprentis quand la moyenne européenne est de 15%. Des pays européens qui, dans le même temps, enregistrent un taux moyen de chômage des jeunes plus bas.

Il est difficile de retranscrire ici les échanges de cette soirée, tant ils ont été nombreux, alimentés par l'expertise de nos intervenants : des acteurs fidèles à leur engagement sur notre territoire.

Nous noterons tout de même des consensus forts, sur l'apprentissage notamment, comme la nécessité de valoriser la filière afin de faire évoluer les mentalités.

La volonté d'associer la problématique de la mobilité, avec notamment le plébiscite de la prime de 500€ à destination des apprentis âgés de 18ans, pour les aider à passer le permis de conduire.

Une information plus lisible et un meilleur accompagnement pour mieux orienter nos jeunes ; demande que l'on retrouve également pour la formation professionnelle. Si la création d'une application mobile avec un CPF (Compte Personnel de Formation) libellé en Euros a été saluée, il a été rappelé que celle-ci ne peut venir qu'en soutien d'un accompagnement humain.

La nécessité d'une réelle identification des besoins des entreprises, à court et long terme, a également été remontée avec une série de propositions incluant tous les acteurs, des organismes publics aux entreprises elles-mêmes.

 

Il serait cependant réducteur de résumer nos 2h30 de débat à ces consensus, tellement la réflexion sur ces 3 axes a été profonde. Et parce que la diversité des parcours fait la richesse des témoignages, nous avions choisi de confronter notre réflexion a des retours d'expériences: jeunes actifs, entrepreneurs, enseignants... ils ont pu enrichir le débat du concret de leur vécu.

 

C'est donc avec fierté, enthousiasme et optimisme que je remontrai nos travaux à l'Assemblée nationale, afin d'enrichir le débat parlementaire d'une réflexion au plus près du "terrain". Je tiens à remercier les personnes présentes hier, mais aussi celles et ceux qui ont contribué à faire de notre démarche un succès, en travaillant sur ces sujets majeurs lors de nos deux ateliers. Un remerciement appuyé à tous les animateurs et débatteurs sans qui ce travail n'aurait pas été aussi précis. Un remerciement particulier à Bruno Maisonneuve pour l'animation de ces 3 soirées, et à Klaxoon pour l'appui d'un numérique au service de l'échange, du débat.

Une démarche pragmatique, collaborative et constructive à renouveler.

 

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.