Aucun élément dans la barre supérieure

Christine Le Nabour-Cloarec
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

Aucun élément dans la barre supérieure

LOI AVENIR PRO : DES RESULTATS CONCRETS !

08 Fév 2022 Christine Cloarec Communiqués de presse / Prises de position

La valeur Travail est au cœur de notre projet de société. Au-delà de notre action quant à la valorisation pécuniaire du travail, visant à le rendre toujours plus rémunérateur que les revenus d’assistance, nous avons opéré une véritable révolution pour permettre à chacun de monter en compétences. Concrètement, grâce à la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » votée à l'été 2018 et que nous avons évaluée la semaine dernière à l’Assemblée nationale, ce sont des centaines de milliers de Français qui ont pu se saisir de nouvelles opportunités ! Un travail qui est parti des constats du terrain !

DES ATELIERS EN CIRCONSCRIPTION.

En 2018, en amont de la loi, j’organisais des ateliers en circonscription avec les acteurs de l’apprentissage et de la formation professionnelle du territoire ; à Brie, Châteaubourg puis Vitré pour une restitution. A l’époque, des constats partagés par tous :

  • Un chômage de masse persistant en France (9.5% en juin 2017) avec, dans le même temps, des métiers qui peinent à recruter,
  • Une complexité dans l’accès à la formation, avec un investissement dans les compétences en deçà des besoins, et qui ne touchent pas les publics les plus fragiles,
  • Un apprentissage qui stagne depuis 50 ans, avec moins de 295.000 contrats signés en 2017 contre plus de 515.000 en Allemagne par exemple (7% d'apprentis en France quand la moyenne européenne était de 15%)…

Au-delà de ces constats, ce sont les propositions qui ont émergé de ces réunions ainsi que l’appréciation de mesures connues en amont de la loi, que j’ai remontées au parlement. Une contribution de terrain au travail parlementaire, d’autant plus légitime que notre territoire est régulièrement cité en exemple pour son taux de chômage (4.1% sur le Pays-de-Vitré). En octobre dernier, j’organisais un nouvel échange avec les acteurs de la circonscription, permettant de confronter leur expertise d’usage à la mise en oeuvre de cette loi, afin de l'évaluer. Les conclusions ont été incluses dans le rapport d’évaluation présenté à l’Assemblée nationale.

3 ANS APRES : DES RESULTATS CONCRETS !

Regarder dans le rétroviseur, c’est mesurer le chemin parcouru. Un chemin qu’il nous faut poursuivre, forts des succès enregistrés, à l’image du taux de chômage à son plus bas niveau depuis 2008 en France (8.1%).

Concrètement, nous avons démocratisé l’accès à la formation professionnelle :

  • Avec « Mon Compte Personnel de Formation » (CPF), désormais libellé en € et consultable à tout moment via une application mobile, chacun est acteur de son parcours de formation. Une simplification qui a contribué à l’explosion des inscriptions sur 2 ans : Plus de 2 Millions de formations en 2021 contre 630.000 en 2019 ! Elles ont plus que triplé !
  • Si cet accès facilité bénéficie à tous, un rattrapage est constaté pour des profils jusque-là sous représentés dans les formations : le CPF est mobilisé à 50% par des femmes (minoritaires auparavant) ; +74% chez les ouvriers et employés entre 2019 et 2020, (+24% chez les cadres) ; quant aux demandeurs d’emploi, plus d’un million de dossiers de formation ont été acceptés depuis juillet 2020, avec un chômeur sur 6 formé aujourd’hui, contre 1 sur 10 en 2017… Une véritable avancée sociale !

Concrètement, nous avons déverrouillé l’apprentissage, avec un changement de regard sur cette filière d’excellence !

  • Pour les jeunes : un tremplin vers l’emploi durable ! 718.000 contrats signés en 2021 ! Plus de 143% de progression par rapport à 2017 ! Un record historique avec une évolution continue malgré la crise sanitaire (294.800 en 2017, 317.300 en 2018, 485.800 en 2019, 525.600 en 2020…). A noter également l’augmentation de nombre d’apprentis en situation de handicap : +80% entre 2019 et 2021Derrière ces chiffres, des compétences acquises par nos jeunes pour un emploi vecteur d’émancipation, et un savoir-faire durable pour nos entreprises.
  • Pour les acteurs économiques : la réforme aura permis de lever les freins à la création de nouveaux CFA (Centre de Formation pour Apprentis) : Près de 2000 créés depuis l’entrée en vigueur de la réforme, contre 1000 auparavant, sans oublier les 60 CFA d’entreprises créés depuis 2018. Une révolution qui s’inscrit donc sur le long terme, avec des acteurs économiques désormais au cœur du dispositif !

Des réussites concrètes qui touchent des centaines de milliers de nos concitoyens, auxquelles viennent s’ajouter de belles avancées :

  • L’index de l’égalité qui continue son œuvre en faveur de l’égalité des rémunérations entre les femmes et les hommes. Unanimement salué, il produit de bons résultats mesurables à la hausse régulière du niveau des notes, et du nombre d’entreprises déclarantes ;
  • L’inclusion, avec un nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap qui baisse de manière constante depuis août 2018. Pour rappel, la loi « Avenir Pro » oblige les CFA et les entreprises de plus de 250 salariés à avoir un référent handicap.
  • Les mesures relatives à l’Assurance chômage qui incitent à travailler davantage et luttent contre la précarité de l'emploi, avec notamment des employeurs encouragés à proposer des contrats plus longs. Les économies générées permettent un retour à l’équilibre de l’UNEDIC dès 2022 (une première depuis 2008) : une bonne nouvelle pour la pérennité de notre système de protection sociale !

Les bénéfices de mesures telles que le chômage pour les salariés démissionnaires, ou pour les indépendants, seront à observer sur le long terme ; les deux dernières années ayant été soumises à un contexte inhabituel. D’autres dispositifs sont encore méconnus : je pense notamment au Conseil en évolution professionnel (CEP) qui offre un service de conseil gratuit et sur mesure pour chaque salarié et demandeur d’emploi (accompagnement dans son parcours de formation, choix des formations à acheter avec son CPF…) Si certains acteurs du CEP accompagnent naturellement les demandeurs d'emploi (Pôle-emploi, les Missions locales, l'APEC), il est encore méconnu des salariés. Pour ces derniers, il est délivré par Catalys en Bretagne : l'enjeu est de mieux le faire connaitre via les entreprises. Les personnes qui l’ont utilisé se sont déclarées satisfaites à 91% ! Autant d'outils qui, j’en suis sûre, viendront renforcer ces excellents résultats !

Lorsque l’on s’engage dans un mandat, notamment de parlementaire, c’est pour transformer le quotidien de ses concitoyens. C’est le cas avec cette loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». La Liberté, c’est la confiance : nous avons choisi de donner les moyens à chacun de se saisir de nouvelles opportunités. Heureuse et confortée de voir cette confiance se transformer en résultats concrets, favorables à la valeur Travail ! Un vrai marqueur de ce quinquennat, auquel je suis fière d'avoir contribué en ayant associé les acteurs du territoire. Partir du terrain pour construire des réponses concrètes, c’est l’assurance de solutions pertinentes.

Aucun fichier de téléchargement à afficher


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.