Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

VISITE DE L'EHPAD LA PROVIDENCE À GENNES-SUR-SEICHE

En circonscription

Lundi 31 mai 2021, je poursuis la visite des EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) de ma circonscription, direction Gennes-sur-Seiche pour une rencontre au sein de l’établissement « La Providence ».

Madame GUILLEBERT, directrice de l’établissement, accompagnée de Madame PIGANEAU, secrétaire du conseil d’administration m'ont accompagnée. L’établissement « La Providence » appartient au réseau associatif ADEODAT. Environ 50 salariés œuvrent quotidiennement pour les 60 résidents qui y vivent.

J’ai eu l'occasion de partager un long moment avec une partie des salariés. L’occasion pour elles de m’interpeller et m'interroger sur de nombreux sujets, parmi lesquels :

  • Le manque d’attractivité des métiers du médico-social et la pénurie de personnel à laquelle le secteur du médico-social fait face.
  • La gestion du temps de travail du personnel et la révision nécessaire des temps d'intervention auprès des résidents.
  • Les revalorisations salariales et des carrières.
  • L' inégalité de traitement entre le secteur de la santé et celui du médico-social et entre le secteur public et le secteur privé à but non lucratif.
  • La suggestion d’une création d’une convention identique pour les EHPAD. Remarque à laquelle j’ai souhaité rappeler l’importance de l’autonomie des établissements. Elle leur permet de bâtir un projet, faire des choix stratégiques, mener une véritable politique de recrutement, gérer un budget global, développer son réseau de partenariat(s) …

J'ai évoqué la loi « Grand âge et Autonomie » que nous, parlementaires espérons tous ! Une loi qui a la volonté de revaloriser les métiers du grand âge, dans les EHPAD comme dans le secteur de l’aide à domicile. Il faut répondre aux besoins de la population des personnes âgées et de ceux qui les soignent et les accompagnent au quotidien.

Il est également important, de mettre en œuvre la cinquième branche de la Sécurité Sociale dédiée au financement de la dépendance et permettant d'harmoniser sur tout le territoire, l’accès et la qualité de l’offre.

Pour rappel, un renforcement massif des moyens des EHPAD pour les soins des résidents a été initié dès 2017 dans le cadre de la réforme de la tarification : 430 millions d’euros sont injectés progressivement depuis 2017 et ce jusqu’en 2023, pour amener tous les établissements à un niveau de financement conforme au référentiel.

Les rencontres de l’ensemble des EHPAD de ma circonscription, ne font que renforcer mon respect à l’ensemble de cette profession. Nous devons soutenir ce secteur, qui fait preuve d’un grand investissement professionnel et personnel au service de nos personnes âgées.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.