Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

ÉCHANGES AVEC LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'EHPAD DE RETIERS

En circonscription

À Retiers ce vendredi 15 janvier 2021 à l’invitation de Monsieur le maire Thierry RESTIF, avec le Conseil d’Administration de l’Ehpad Pierre et Marie Curie de Retiers.

L’objectif de cette rencontre était d’échanger autour des sujets relatifs au Grand-âge et en particulier sur le financement des Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, mais aussi d’évoquer la crise COVID sur laquelle les EHPAD et leurs personnels ont été en Première ligne dès le mois de mars, et le sont encore aujourd’hui avec le déploiement de la vaccination (à destination des résidents et du personnel soignant de plus de 50 ans).

Ces échanges ont une nouvelle fois permis de mesurer l’attente immense, sur le terrain, d’une loi Grand-âge et autonomie ambitieuse que nous nous sommes engagés à conduire avant la fin du quinquennat. Loi qui a fait l’objet de travaux auxquels j’ai participé à l‘Assemblée nationale, qui ont débouché sur 50 propositions. Les enjeux sont nombreux :

  • La reconnaissance du personnel, l’attractivité des métiers du Grand-âge, la valorisation des formations.
  • Des moyens permettant une plus grande variété de l’offre en établissement, mais aussi d’assurer un relationnel indispensable dans un lieu de vie.
  • Des alternatives entre le maintien à domicile et l’EHPAD avec par exemple la notion d’habitat partagé permettant une vie en collectivité pour une transition plus douce entre le domicile et l'EHAPD.
  • Une nécessaire réorganisation permettant aux acteurs -et notamment aux EHPAD- d’identifier un interlocuteur unique pour une plus grande réactivité et efficacité dans la résolution de problématiques.
  • Des financements plus adaptés avec la nécessité de pérenniser des projets qui font leur preuve...

Des sujets nombreux et une attente que j’avais déjà eu l’occasion d’entendre lors de l’atelier que j’avais organisé à Vitré sur la question du Grand-âge le 1er mars 2019. Une nécessité d’agir que nous portons à l’Assemblée nationale. La création d’une 5ème branche est une 1ère victoire de la majorité parlementaire. Un signal fort qui en appelle d’autres.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.