Rapports

Lancées en septembre dernier par Elisabeth Borne, Ministre chargée des transports, les Assises nationales de la mobilité se déroulent jusqu’à fin décembre. Cette grande consultation s’adresse à tous les acteurs du territoire et permettent de préparer la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), présentée au premier semestre 2018.

Dans ce cadre, j’ai organisé ce vendredi 15 décembre 2017 un atelier public où les citoyens sont invités à partager leurs propositions. Une quinzaine de personnes a réfléchi sur 3 thèmes et je vous livre ci-dessous leurs idées pour améliorer la mobilité de demain. 

 

 

Mener une politique de la mobilité plus soutenable pour les usagers, les finances publiques et la planète :

  • Distinguer contexte rural et urbain : le problème de mobilité concerne surtout le monde rural
  • Pédagogie pour que l’utilisateur connaisse le vrai prix du transport – prise de conscience
  • Adapter les horaires aux habitudes du territoire : enquête citoyenne, identifier les dessertes (RennesChâteaubriand ; Vitré-Fougères). Enjeux interbassins à développer.
  • Aménagement et coût des déplacements doivent être assumés par les collectivités (choix politique)
  • Installer des douches dans les entreprises pour les salariés qui se déplacent à pied ou en vélo 

 

 

Encourager une mobilité plus inclusive et solidaire, pour réduire les fractures sociales et territoriales :

  • Au sein d’une commune rurale, identifier les trajets réguliers au sein d’une plateforme pour organiser du covoiturage
  • Développer des navettes organisées par les entreprises à partir de points stratégiques (gare...)
  • Trouver des avantages fiscaux pour que les entreprises développent des moyens de communication plus doux

 

Développer les mobilités de demain, plus propres, plus connectées, plus efficaces pour les usagers :

  • Centraliser les points de livraison = logistique du dernier kilomètre
  • Développer bornes électriques (supermarché)
  •  Mettre en place dans les communes l’autostop sécurisé avec un point de contact officiel (réseau pouce)
  • Inventer nouveaux objets roulants = adaptation à la législation et règles de circulation
  • Développer réseaux de vélos électriques en location puis option achat
  • Télétravail et coworking
  • Inverser les déplacements : développer des tournées (du commerçant vers les habitants) épicerie ambulante, boulangerie …

 

L’ensemble de ces réflexions a été remontée au cabinet de la Ministre afin de contribuer à la réflexion quant à la future loi sur les mobilités.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.