Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

En circonscription

Le ministère du Travail a publié, dimanche 3 mai, un protocole national de déconfinement sur l'application de procédures universelles que les entreprises devront appliquer pour assurer la santé et la sécurité des salariés.

  1. En premier lieu, rappelons que le télétravail doit continuer au maximum dans les prochaines semaines. Il n’y a pas « un avant et un après 11 mai » ; il convient donc de demeurer prudent et de mettre en œuvre un déconfinement progressif.
  2. Pour ceux qui devraient retourner au travail, des règles strictes devront être observées par les entreprises et les employeurs pour assurer la sécurité et la santé de leurs salariés. La reprise de l’activité doit nécessairement s’articuler avec la protection des salariés.
  3. Le ministère du travail a ainsi publié le 3 mai un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles. Ce protocole précise la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place ; il indique ainsi comment l’organisation du travail doit être réévaluée en fonction du contexte actuel. Notre objectif, comme l’a rappelé la ministre du travail, est d’accompagner toutes les entreprises pour que l’activité reprenne dans des conditions garantissant la santé et la sécurité des salariés.

Ce protocole s’ajoute aux 48 guides déjà disponibles sur le site du ministère. De nouveaux guides seront par ailleurs publiés, à la demande des partenaires sociaux, dans les jours qui viennent.

Que précise le protocole ?

Il est divisé en 7 parties distinctes et apportent des précisions relatives aux recommandations en termes de jauge par espace ouvert, à la gestion des flux, aux équipements de protection individuelle, aux tests de dépistage, au protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés, à la prise de température et au nettoyage et à la désinfection des locaux.

Concernant le port du masque :

Le protocole précise que le port du masque n’est pas obligatoire sauf quand la distanciation sociale ne peut pas être respectée.

Concernant les tests et la prise de température :

Il n'y aura pas de campagnes de test généralisées ou de campagnes de prise de température obligatoires pour les salariés dans les entreprises.

Retrouvez ci-dessous en version pdf, le protocole présenté par le Ministère du Travail :


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.