Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

ENTRETIEN AVEC LA DIRECTRICE DU CAMPUS DES MÉTIERS.

En circonscription

Dans le cadre de l’évaluation de la loi « pour choisir son avenir professionnel », j’ai souhaité rencontrer Mme Michèle Pracht, directrice du Campus des Métiers de Fougères-Vitré Industrie.

Nous avons longuement échangé sur les enjeux liés à la formation : La prise en compte des besoins du marché de l'emploi local ; L'adaptation face à la modification des comportements des candidats : public pour lequel nous devons faire preuve de créativité ; Les modifications organisationnelles liées à la crise sanitaire.


Le campus a pour mission d’apporter de la visibilité aux métiers de l’industrie sur l'arrondissement Fougères-Vitré, mission qui s’articule autour de trois grands axes :

 

  • 1) Attirer le candidat ! Comment attirer vers les métiers de l’industrie ? Comment lever les freins liés au contexte sanitaire et continuer d’informer : le web levier est indispensable pour capter le candidat ! Différents canaux sont exploitables tel que :
  • Un nouveau site internet : source d’informations ( industrie, métiers , parcours de formation set formations) qui permet de prendre contact.
  • Les réseaux sociaux pour informer et interagir directement avec le public. Le campus des métiers a proposé récemment un webinaire pour découvrir les métiers de l’industrie, réalisé en partenariat avec AGIR Bretagne, disponible en ligne  : Vidéo (cliquez sur l'image ci-dessous pour lancer la vidéo)
  • Le campus compte aussi faire appel à des outils et méthodes adaptés aux jeunes en utilisant le jeu pour sensibiliser à l’industrie et s’orienter vers ses métiers.
  • 2) Formation et innovation pédagogique. Il est nécessaire de faire preuve de créativité et entretenir le lien avec les apprenants. Le campus des métiers va proposer des évènements thématiques ouverts à tous (maintenance et innovation frugale) et des projets « learning by doing » qui consistent à proposer la gestion de projets d’entreprise au sein des organismes de formation.

 

  • 3) Acculturation : Développer la culture de l’industrie du futur par le biais des FabLab, tiers lieux .... Un travail de veille est également mené pour adapter au mieux les formations et permettre une adéquation aux besoins du marché de l’emploi local.


En conclusion, je remercie madame PRACHT pour cet échange.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.