Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

HANDICAP : J'INTERROGE SOPHIE CLUZEL.

À l'Assemblée Nationale

J'ai interrogé ce mardi 19 octobre 2021, Mme Sophie CLUZEL - Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, Chargée des personnes handicapées, dans le cadre des Questions Au Gouvernement (QAG).

A l'occasion du Lancement de la Campagne nationale sur le handicap, j'ai d'abord souhaité rappeler qu'un Français sur cinq vit aujourd'hui avec un handicap, soit 12 Millions de personnes. Alors que les préjugés demeurent, j'ai insister sur l'importance d'inclure... C'est à dire que la nécéssité que la société s'adapte à la différence, s'adapte au handicap, quel qu'il soit. La société inclusive pour laquelle nous oeuvrons depuis 2017, c'est précisément permettre aux personnes handicapées d'accéder aux dispositifs de droits communs, aller à l'école, être formée, s'insérer dans le monde du travail, mais aussi avoir accès au logement, au sport, à la culture, aux loisirs...

J'ai interrogé Madame la ministre sur les actions concrètes qui sont envisagées, notamment dans le cadre de cette campagne nationale "Voyons les personnes avant le handicap" lancée hier ; Des actions qui doivent permettre une évolution du regard que la population porte sur le handicap.

Ma question et sa réponse à lire ci-dessous ou à voir en vidéo en bas de page..

Ma question à Sophie Cluzel :

"Merci Monsieur le Président,

Ma question s’adresse à Madame la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées,

Depuis 2017, le Gouvernement et sa majorité agissent pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap et construire des politiques publiques plus inclusives. L’inclusion c’est différent de l’intégration : c’est la société qui doit s’adapter à la différence, s’adapter au handicap quel qu’il soit.

Agir sur le quotidien des personnes en situation de handicap c’est aussi, et surtout, agir sur le regard que nous leur portons.

Sur ce point, je crois qu’il est important de rappeler quelques chiffres :

  • 35% des français estiment qu’une personne en situation de handicap n’est pas capable de travailler ;
  • 31% pensent qu’il vaudrait mieux éviter qu’elle ait des enfants ;

Ces chiffres montrent que les  préjugés demeurent. Il nous faut agir pour les 12 millions de personnes qui vivent avec un handicap – soit 1 français sur 5 –.

Il est fondamental que les personnes handicapées puissent accéder aux dispositifs de droit commun, aller à l’école, être formées, s’insérer dans le monde du travail mais aussi avoir accès au logement, au sport, à la culture et aux loisirs.

Les discriminations sont ancrées et constituent la première cause de saisine du Défenseur des Droits. Nous sous-estimons trop souvent la richesse que représentent les personnes en situation de handicap pour notre société, et nous font oublier leurs compétences.

Les français se sont émus devant les performances des athlètes aux derniers Jeux Paralympiques de Tokyo. Ils ont vu leurs performances avant leur handicap. Il est temps de sortir des discours vulnérabilisants, et de regarder la personne pour ce qu’elle est plutôt que de regarder son handicap.

Madame la Ministre, hier vous avez lancé la campagne nationale de communication : « Voyons les personnes avant le handicap » – C’est un message fort et un message attendu. Depuis la loi de 2005, aucune campagne gouvernementale sur le handicap n’a été déployée pour mobiliser les citoyens – pourtant, c'était l'une des recommandations de l'ONU dans son rapport de 2016.

Pouvez-vous nous dire quelles actions concrètes sont envisagées pour changer une fois pour toutes le regard de la population sur le handicap ?

Je vous remercie"

La réponse de Sophie Cluzel :

Merci Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les députés,

Madame la députée Cloarec,

Oui, nous avons lancé hier une grande campagne qui va durer plus de 4 mois ! A 360 degrés, sur l'ensemble des médias (Télévisés, radio, presse, affichage digital, réseaux sociaux), du 18 octobre au 4 janvier. 100% accessible bien sur, c'est un investissement fort du Gouvernement car il était temps, en effet, depuis 15 ans, de communiquer sur ce changement de regard.

Ce sont des messages simples, positifs, bienveillants, ni compassionnels ni empathiques, cette campagne a vocation à jouer un rôle moteur dans le changement du regard. Il y aura des temps forts, je vous rappelle la semaine européenne de l'Emploi des personnes handicapées avec le "DuoDay" le 18 novembre, la journée internationale du 3 décembre des personnes handicapées, et puis aussi pendant toutes les vacances scolaires, ces messages seront sur le cinéma car nous devons toucher les jeunes et leurs familles qui des véritables piliers du changement de regard. Elles se composent de trois films réalisés par Yvan Attal conçus pour interpeller le grand public sur ce qu'il connait, ou croit connaitre... Chacun d'entre-eux met en scènes des situations de la vie quotidienne dans laquelle la relation à la personne se concentre sur ce qui importe vraiment : notre personnalité ! Elle s'accompagne de photographies faites par Sylvie Lancrenon pour parler du handicap visible, et invisible. Elle fait feu de tout bois avec sept interview Format web télévisées réalisées qui pourront permettre cet échange, à disposition des associations et des personnes elles mêmes sur tout le territoire.

Vous le voyez, notre objectif est d'aller ! D'aller vers tous les Français, de les interpeller, de les mobiliser pour qu'ils deviennent pleinement acteurs du changement de regard porté sur les personnes handicapées. "Voyons la personne avant le handicap !" j'en suis convaincue, sera un important levier pour faire tomber les préjugés. Et vous l'avez rappelé, le handicap est souvent la première cause de discrimination alors voyons les personnalités des personnes avant tout.

Je vous remercie".

Ma question à Sophie Cluzel et sa réponse à voir également en vidéo.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.