À l'Assemblée Nationale

Je suis intervenue en séance lors du débat portant sur le "Rétablissement du pouvoir d'achat des Français" ce jeudi 20 juin 2019. Sortant du Premier printemps social de l'évaluation, j'ai rappelé les différentes mesures prises en faveur du Pouvoir d'achat, dans le cadre des Projets de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2018 et 2019, ainsi que via la loi portant sur les mesures d'urgence économique et sociale. J'ai également précisé que la "contemporanéisation" des APL (c'est à dire le fait de tenir compte du revenu de l'allocataire au moment où il fait la demande de prestation, et non plus 2 ans auparavant) était une mesure de justice sociale. Une mesure pour laquelle les associations que j'ai rencontrées dans le cadre de la mission "Juste prestation" confiée par le Premier ministre l'été dernier, étaient toutes en accord.

Mon intervention à lire ci-dessous ou à regarder en vidéo en bas de page.

« Monsieur le Président,

je n’avais pas prévu non plus d’intervenir mais là je crois qu’il faut continuer à faire de la pédagogie.

Il faut rappeler quand même que, nous sortons du Printemps social de l’évaluation. Nous avons fini hier. Nous avons donc auditionné les services et les ministres. Je vous rappelle quand même qu'à travers du PLFSS (Projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale) 2018 et du PLFSS 2019 ainsi que par la loi portant sur les mesures d’urgence économique et social en décembre dernier, nous avons quand même fait beaucoup :

- sur le complément de libre choix de mode de garde pour les familles monoparentales et les familles qui ont un enfant en situation de handicap. Nous avons harmonisé les barèmes et les plafonds de prestation d’accueil du jeune enfant et du complément de mode de garde.

- nous avons permis l’accompagnement sur l’abaissement de l’instruction obligatoire à 3 ans,

- nous avons diminué les cotisations et les contributions sociales en contrepartie de la hausse de la CSG,

- nous avons rétabli la CSG à 6,6 pour certains retraités invalides,

- nous avons permis l’exonération des heures supplémentaires et complémentaires

- et nous avons permis de verser la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat...

Nous n’avons jamais autant fait pour pouvoir d’achat des français !

Je tenais à le rappeler ».

En réponse aux propos du député Eric COQUEREL dénonçant la "contemporanéisation":

" Merci Monsieur le président,

je voudrais rebondir sur ce qu’a dit Monsieur Coquerel toute à l’heure, par rapport à la contemporanéisation des APL. C’est une mesure de justice sociale !

J’ai rencontré lors du rapport que j’ai remis au Premier Ministre sur la "juste prestation", des associations et toutes sont en accord avec cette contemporanéisation, pourquoi ?

Parce que simplement ce n’était pas très juste de revenir deux ans en arrière pour des gens qui gagnaient moins au moment de la demande de prestations. Donc il y’a un moment donné il faut être juste, et ceux qui ne vont plus toucher ces APL, parce qu’on va effectivement prendre la situation contemporaine, c’est ceux qui gagnent plus.

Donc je suis désolée mais c’est une mesure de justice sociale ; Je voudrais éclairer les français parce que ce que vous dites n’est pas vrai,

merci ".

 

Voir également mon intervention en vidéo. Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.