Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

À ERBRÉE, SE CONSTRUIT L'INDUSTRIE DU FUTUR !

En circonscription

À la plateforme logistique Intermarché (ITM) d’Erbrée ce jeudi 23 septembre 2021, pour la signature de la convention de financement entre le Campus des Métiers Fougères-Vitré, l’État, la Région Bretagne et la banque des Territoires, dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 3). Un acte pour construire l’industrie du futur en innovant et formant aux technologie et métiers de demain.

Le Programme d’investissement d’avenir, c’est quoi ?

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire national, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois. De l’émergence d’une idée jusqu’à la diffusion sur le marché d’un produit/service nouveau, le PIA intervient sur tout le cycle de vie de l’innovation et fait le lien entre la recherche publique et le monde de l’entreprise. Il repose sur un double principe d’effet de levier et de partage des risques : l’investissement de l’État dans un projet d’innovation est la plupart du temps cofinancé par des partenaires privés ou publics. Depuis le lancement du PIA, l’État a ainsi co-financé plusieurs milliers de projets pour préparer l’avenir.

  • 2010 : PIA 1 avec 35 md€
  • 2014 : PIA 2 avec 12 md€
  • 2017 : PIA 3 avec 10 md€
  • 2020 : PIA 4 avec 20md€ dont 11 intégrés au Plan de Relance (lien)


C’est dans le cadre du PIA 3 que cette convention a été signée ce vendredi à Erbrée.

Une nouvelle fois, c’est toute une communauté d’acteurs (État, Région, Collectivités locales, acteurs de la formation professionnelle…) qui, sur notre territoire, a travaillé ensemble à ce projet porté par le Campus des métiers de Fougères-Métiers. Son objectif : innover, attirer, acculturer, former pour construire l’industrie du futur. En effet, et j’ai eu notamment l’occasion d’en échanger lors de ma visite à l’UIMM de Vitré, la formation aux technologies et métiers d’avenir est un enjeu majeur, stratégique pour notre Pays. C’est tout naturellement que l’on retrouve le Campus des Métiers à la base de ce projet, tant il incarne sa volonté que Michèle PRACHT, sa directrice, m’avait exposée lors de notre rencontre.


Je salue le travail de cette communauté d’acteurs et ce beau projet qu’ils ont su construire ensemble, dans ce partenariat public-privé. Au-delà des perspectives individuelles que peuvent représenter ces formations, je veux souligner le signal fort envoyé ; dès 2018, la France renouait avec la création d’emplois industriels pour la première fois depuis plus de 15 ans. Cette signature illustre que les territoires prennent toute leur place dans cette dynamique qui doit être unanimement saluée !
 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.