À l'Assemblée Nationale

Je participais ce vendredi 21 septembre 2018, avec plus de 200 personnes, à l'Assemblée Générale de l'Union Nationale des Missions Locales (UNML) où j'ai été élue au Conseil d'Administration.

Invitée par Jean-Patrick GILLE - Président de l'UNML - à participer avec Olivier NOBLECOURT à la table ronde autour de l'action des missions locales dans la stratégie de lutte contre la pauvreté, et dans le Plan Investissement Compétences (PIC). J'ai notamment pu apporter mon regard de présidente de mission locale de Vitré, enrichi par les auditions que j'ai pu tenir dans le cadre de la mission "Juste prestation" confiée par le Premier ministre. L'occasion d'affirmer ma vision: les missions locales seraient à même d'être le point d'entrée unique pour tous les jeunes, en coordination avec les acteurs sur le territoire, et en mobilisant les expertises de chacun.

Olivier NOBLECOURT - Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes - a pu réaffirmer quant à lui le rôle qui est celui des missions locales, à savoir la mise en cohérence des politiques publiques pour la jeunesse, sur les territoires. Toujours dans le cadre du "Plan pauvreté" salué pour son ambition et qui invite les acteurs à "aller vers", Olivier NOBLECOURT a rappelé que les missions locales "auront davantage d'outils à leur portée et des capacités d'accompagnement renforcées" notamment via le PIC (Plan Investissement Compétences). Rappelons que le "Plan Pauvreté" prévoit l'obligation de formation jusqu'à 18ans dès la rentrée 2020, ou encore une prise en charge systématique des "décrochés scolaires" (repérés par l'éducation nationale via un suivi désormais en continu) par les missions locales avec une convocation et une obligation pour les elles de proposer une solution.

À noter que les membres de l'Assemblée Générale ont approuvé le cadre commun de référence de l'offre de service des Missions locales. Je m'en réjouis. Les missions locales sont en effet reconnues pour leurs compétences, la qualité de leurs action et pour leur force d'initiative permettant d'adapter les dispositifs aux besoins des jeunes. Elles s'inscrivent pleinement dans la ligne du "Plan pauvreté" annoncé par le président de la République le 1" septembre dernier: accompagner, coordonner et simplifier pour une action efficace.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.