Christine Cloarec-Le Nabour
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

ÉCHANGES AVEC LES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL SOIGNANT DE L'HÔPITAL DE VITRÉ.

En circonscription

J'ai reçu les représentants du personnel soignant de l'hôpital de Vitré ce lundi 22 juin. L'objectif du rendez-vous était d'échanger dans le cadre du Ségur de la Santé qui se déroule actuellement et dont les résultats dessineront les contours de l'hôpital de demain. J'ai par ailleurs échangé avec Monsieur Patrick GRAS - Directeur de l'hôpital de Vitré, et rencontrerai prochainement les acteurs de la santé du territoire de Janzé afin de multiplier et diversifier les retours.

Comme l'immense majorité des Français, je salue l'engagement du personnel soignant au plus fort de la crise sanitaire, et plus largement des personnels du secteur social et médico-social. Cet investissement quotidien, je l'ai salué bien avant cette crise, notamment lors de mes déplacements réguliers dans les établissements de la circonscription. Si ce temps d'échanges a été l'occasion de leur rappeler cette reconnaissance collective, il a surtout été question de la forme qu'elle peut prendre, au delà des mots ou des applaudissements.

La question de la revalorisation salariale est majeure. Avec eux, je regrette que la réponse ait pris la forme de primes ; le mécanisme lui même, de part son périmètre et ses conditions pourtant indispensables, générant logiquement de l'incompréhension et de l'injustice. A ce type de mesures d'urgence qui ont l'avantage de pouvoir être déployées rapidement, il faudra nécessairement ajouter des mesures de revalorisation des carrières sur le long terme...

Le sujet de la gouvernance a également été posé. Au plus fort de la crise sanitaire, le personnel soignant a véritablement porté le système hospitalier. De vraies réponses sont attendues pour pérenniser et valoriser cette responsabilité, l'inscrire dans le fonctionnement même en réévaluant les moyens humains comme matériels, mais aussi et surtout en actant le rôle central qui est le leur dans les mécanismes de décision.

Les conclusions du Ségur de la santé devront apporter des réponses sur ces points précis, dans la continuité des Plans "Ma Santé 2022" et "Investir dans l'hôpital" dont beaucoup ont reconnu qu'ils allaient dans le bon sens. La crise liée au Covid-19 doit être l'occasion d'aller plus vite, plus loin... Sur ces sujets nationaux comme sur les problématiques plus locales, je me suis engagée à remonter les informations, solliciter les services concernés et suivre de près des avancées concrètes tellement attendues.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.