À l'Assemblée Nationale

Je rencontrais ce jeudi 13 décembre 2018 à l'Assemblée nationale, des représentants de l'Union Nationale des Missions Locales (UNML) et de l'ENCit (École Nouvelle de la Citoyenneté) afin d'échanger sur l'expérimentation de formation/action quant à l'accompagnement de la citoyenneté en Mission Locale.

Deux témoins bénéficiant de l'expérimentation en tant que jeunes ont pu poser un regard concret et échanger avec des représentants de direction de Missions Locales (Nord Essonne, La Rochelle, Corse, Marseille, Touraine, Marne-la-Vallée).

Interrogée sur mon engagement pour la jeunesse, j'ai rappelé mon parcours en tant qu'élue locale (conseillère municipale déléguée à la jeunesse, à la la ville de Vitré), mon rôle en tant que présidente de la Mission Locale du pays de Vitré et Vice-présidente de l'UNML. Députée d'une 5ème circonscription d'Ille-et-Vilaine peu touchée par le chômage (5,5%), les enjeux y sont cependant nombreux et notamment sur le sujet de la jeunesse et de la politique sociale. Membre de la Commission des Affaires Sociales (CAS) et référence à la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA), j'ai rappelé ma grande attention sur ce sujet de l'autonomie, indissociable du sujet vaste et majeur que représente la jeunesse.

Missions locales et citoyenneté :

Le constat est posé et partagé: il faut donner la place aux jeunes dans la cité et les accompagner dans leurs projets. J'ai pu rappeler l'action de la Mission locale du pays de Vitré, qui intègre chaque année des jeunes dans l'organisation d'un festival. Des vocations sont concrètement nées de cette expérience.

L'action des Missions locales doit être davantage reconnue dans l'émancipation vers l'emploi. Cette reconnaissance, elle passe aussi par de nouveaux indicateurs. Le travail sur la citoyenneté est indispensable. On sait en effet combien il peut-être difficile de sortir des jeunes de leur éloignement de l'emploi. L'accompagnement n'est pas simple et doit être pris en compte dans l'évaluation des actions des Missions locales.

 

Évaluation des actions des Missions locales :

La jeunesse, son environnement, ses aspirations évoluent. Les Missions locales mettent en place des actions sur y répondre et mieux accompagner vers l'emploi. Ces actions, elles ont un impact certain et doivent être évaluées via des indicateurs. 

Crédibilité des Missions locales :

Les Missions locales doivent continuer de communiquer sur leurs actions afin de justifier leur intérêt, communiquer sur ce qu'elles font. Ne pas hésiter à inviter les parlementaires à venir observer leur action au quotidien. (J'avais moi même organisé une rencontre entre l'UNML et les parlementaires intéressés, à l'Assemblée nationale le 27 juin dernier). Aussi, la semaine nationale des Missions locales qui se déroulera du 14 au 22 mars 2019, doit être l'occasion pour mobiliser et sensibiliser public et élus, et au delà tisser des liens avec les acteurs du territoire.

Forts de ces constats et de ces échanges, nous avons avancé quelques pistes qui pourraient-être envisagées quant à l'action de l'État, comme une politique de prévention notamment avec la CNSA et le ministère de la Santé (principalement sur les questions liée au handicap). Une rencontre et des échanges qui ne font que souligner l'importance de l'indispensable notion de citoyenneté pour accompagner notre jeunesse. Un accompagnement de la citoyenneté qu'il nous faut promouvoir.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.